The Journal of the Canadian Economics Association
La revue de l'association canadienne d'économique

Lignes directrices aux arbitres

Quand puis-je raisonnablement décliner une invitation à arbitrer un article ?

Compte tenu du temps accordé pour produire un rapport, la pression exercée sur les arbitres est énorme. Ceci les obligent parfois à devoir décliner une invitation à arbitrer. Veuillez garder à l'esprit les points suivants:

  1. Si vous avez récemment publié un article, qu'il vient d'être accepté pour publication à la RCÉ ou encore qu'il soit en révision, les rédacteurs s'attendent à ce que vous puissiez agir comme arbitre. Les personnes qui utilisent les ressources de la RCÉ sans contribuer au processus d'évaluation sont des resquilleurs.

  2. Il est toujours utile de nous fournir des noms d'arbitres potentiels. Mais gardez-vous de suggérer des noms d'arbitres jouissant d'une forte réputation internationale. En effet, le rédacteur a probablement déjà pensé à eux. Les meilleures suggestions d'arbitres sont souvent de jeunes d'universitaires actifs qui ne sont peut-être pas surchargés de tâches et que le rédacteur pourrait ne pas connaître.

  3. Si vous n'avez pas les compétences nécessaires pour arbitrer dans un domaine donné, vous devriez nous en informer. Prenez note qu'il est possible que le rédacteur vous demande précisément d'arbitrer un manuscrit parce qu'il souhaite obtenir une autre perspective. Il est utile de faire des commentaires spécifiques à votre expertise, et ce, même si vous ne pouvez rendre compte de tous les aspects développés dans le manuscrit.