The Journal of the Canadian Economics Association
La revue de l'association canadienne d'économique

Conflit d'intérêts

La Revue canadienne d’économique (RCE) respecte les directives du comité sur l'éthique en matière de publications (COPE). Les lignes directrices ci-dessous, présentement en vigueur dans les principales revues économiques, suivent étroitement celles recommandées par le COPE.

Originalité

En soumettant votre article à la RCE, il est entendu que votre travail est original, non publié dans une autre langue et évalué par aucune autre revue simultanément. Les travaux apparentés réalisés par d’autres chercheurs et par le ou les auteur(s) doivent être reconnus et cités de manière appropriée. Aucune forme de plagiat, en tout ou partie, y compris des précédents travaux de l’auteur, ne sera tolérée. La RCE se réserve le droit de recourir à des logiciels pour déceler toute forme de plagiat.

Paternité d’un article

La paternité d’un article doit refléter la contribution d’un individu à une recherche et à sa divulgation. Tout individu satisfaisant les critères de paternité d’un article (c.-à-d. ayant contribué de manière significative à la recherche) doit être reconnu comme auteur. Les individus ayant contribué de manière moins significative doivent être mentionnés dans les notes en bas de page consacrées aux remerciements. Les auteurs invités, honoraires et les prête-plumes sont interdits. Selon les définitions du COPE, un auteur invité (guest author) est un auteur qui ne mérite pas la paternité d’un article, mais qui est mentionné comme tel en raison de son ancienneté ou de sa réputation. Un auteur honoraire (gift author) est un auteur qui ne mérite pas la paternité d’un article, mais qui est mentionné comme tel par complaisance ou contre rémunération. Un prête-plume (ghost author) est un auteur qui mérite la paternité d’un article, mais qui n’est pas mentionné comme auteur.

Conflit d’intérêt

En soumettant un article, tous les auteurs doivent mentionner toutes les sources d'aide financière reçue dans le cadre de leur recherche. Tous les auteurs doivent identifier les parties intéressées qui ont apporté un soutien, financier ou non, sous la forme de frais de consultation, d’acomptes, d’accès aux données etc. Une partie intéressée est un individu ou un organisme qui a un intérêt dans l’article pour des raisons financières, politiques ou idéologiques. Tous les auteurs doivent déclarer tout emploi, rémunéré ou non, occupé au sein d’organismes dont les intérêts financiers ou politiques sont concernés par l’article soumis. Si l’article est rédigé en tout ou partie aux termes d’un contrat conclu avec un organisme, alors cette information doit être divulguée. Si aucune des situations évoquées ci-dessus ne s’applique à l’auteur ou aux auteurs, cela doit également faire l’objet d’une déclaration. Les renseignements ci-dessus doivent être divulgués au moment de la soumission de l’article par l’entremise d’un formulaire de déclaration (un formulaire par auteur). Les formulaires doivent être joints à la fin de l’article (dernières pages) afin de permettre au rédacteur et aux arbitres de les consulter. Une brève déclaration résumant les informations contenues dans le formulaire sera incluse dans les notes en bas de page consacrées aux remerciements dans la version papier de l’article. Les auteurs sont tenus d’informer la revue de tout changement de leur statut pouvant les placer en situation de conflit d’intérêt entre la date de la soumission et la date d’acceptation finale de l’article.

Recherche impliquant des humains (ou des animaux)

Avant d’entamer toute recherche impliquant des humains (ou des animaux), un accord, enregistrement ou agrément approprié doit être obtenu auprès du comité d’éthique concerné (p. ex. auprès du Comité d'éthique de la recherche de l’université de l’auteur). Cette information doit apparaître dans l’article soumis dans les notes en bas de page consacrées aux remerciements. Des mesures doivent être prises pour garantir la confidentialité des données sensibles.

Sanctions

L’évaluation d’un article cessera dès lors qu’un auteur ne respectera pas ces lignes directrices. Si un article déjà publié est en contradiction avec ces lignes directrices, alors un démenti ou un rectificatif sera publié dans la revue.