The Journal of the Canadian Economics Association
La revue de l'association canadienne d'économique

Le Prix Harry Johnson

Chaque année, l'Association canadienne d'économique décerne le prix Harry Johnson à ou aux auteurs de l'article jugé le  meilleur et publié dans la Revue canadienne d'économique au cours de l'année précédente.

Le prix a été nommé en l'honneur d'un brillant économiste canadien, Harry G. Johnson, qui mourut en 1977 à l'âge de 57 ans. Harry Johnson naquit à Toronto et obtint un baccalauréat en économie politique de l'Université de Toronto en 1943. Il obtint par la suite son premier  mandat académique à titre de professeur intérimaire à l'Université St. Francis Xavier en Nouvelle-Écosse, où il demeura un an. Plus tard, il servit l'armée canadienne durant la fin de la 2e Guerre mondiale, puis il retourna faire sa maîtrise à l'Université de Toronto en 1946. Par la suite, Harry Johnson se rendit à Harvard pour y faire son doctorat en économique. Il occupa par la suite plusieurs postes académiques prestigieux, plus particulièrement à l'Université de Chicago et à la London School of Economics. Il occupa également plusieurs postes à titre de professeur invité au Canada.

Harry Johnson publia une quantité notable de recherches de grande influence. Son travail se concentrait principalement sur la finance internationale, la théorie du commerce international et la macro-économique. Sa grande notoriété tient également au fait qu'il eu un impact majeur sur la conception de la structure des programmes de second et de troisième cycles universitaires en Angleterre, aux États-Unis et au Canada. Il s'imposa aussi au niveau des revues d'économiques qu'il transforma. Malgré qu'il n'eut jamais un poste permanent comme professeur au Canada, il sut devenir l'économiste « canadien » le plus influent et le plus respecté au niveau académique dans les années 60 et au début des années 70.

Le prix est décerné chaque année lors du congrès annuel de l'Association canadienne d'économique et est choisi par un comité composé de trois personnes, qui ont un mandat respectif de trois ans qui se chevauchent. Depuis sa création en 1977, les articles suivants ont remporté le prix Harry Johnson. (Les années indiquées sont les années de parution des articles).

Winner 2010

The winners of this year's Harry Johnson Prize for the year best article in the Canadian Journal of Economics in 2010 are Mathieu Crozet and Pamina Koenig for their article Structural Gravity Equations with Intensive and Extensive Margins in the February issue.

Gravity equations have played an important role in examinations of trade patterns since their introduction by Tinbergen. However, recent theoretical advances introducing firm heterogeneity in exporting (e.g., Chaney (2008)), imply the need for a re-examination of these equations and what they are telling us. In particular, a decline in trade costs can have both intensive margin (ie, increases in exporting firms that are already exporting) and extensive margin (i.e., an increase in the number of firms exporting) effects. In this paper, the authors estimate key structural parameters from Chaney(2008)'s model. Showing that their estimates are in accord with basic theoretical predictions in most industries in their French dataset. Their structural estimates allow the authors to map out the considerable degree of heterogeneity in response to reductions in transport costs across industries. The paper is a very effective and useful blending of theory and tight empirical work, providing new insight into one of the main workhorses of empirical trade.

Récipiendaires des années antérieures : 1977 | 1978 | 1979 | 1980
1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990
1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000
2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010
2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017